Flemmasserie, jour 4

Je rêvais de voir la Villa Cavrois depuis pas mal de temps (depuis avant mon intérêt pour les briques, je veux dire) et j’ai découvert avec ravissement qu’elle ne se trouvait pas, comme je le pensais, au milieu de nulle part, mais dans l’agglomération lilloise élargie (ou quelque chose d’approchant), et qu’elle était donc accessible en tram. Joie !

Printemps pourri

En vue de mon petit week-end de vadrouille, j’ai rechargé mon appareil photo et repéré de jolis itinéraires pleins de briques et de hauts lieux du patrimoine industriel pour explorer Lille-Roubaix-Tourcoing. J’en bave d’avance et j’ai de quoi me promener huit bonnes heures sur le papier, sauf que, évidemment :

Oh well, we’ll see.

I made a deal with myself

J’ai du mal à voir le bout du tunnel de boulot du moment, mais j’ai résolu désormais, quand je me retrouverais dans ce genre d’état d’exténuation débile, de réserver un week-end ou des vacances dans un avenir pas trop lointain, pour compenser. Voilà, comme ça au moins, on sait pourquoi on bosse : pour aller photographier des briques à Gdańsk, Amsterdam et Mönchengladbach. (Can’t wait.)

Maaaaa viiiiiie (4)

Maintenant que le printemps est là, que j’ai dépoussiéré mon appareil photo pour quelques clichés de briques parisiennes et transféré mes instagrammeries, je me rends compte que j’ai hâte, hâte, d’aller me promener le nez en l’air à Lille puis dans le coin de Manchester dans les deux mois qui viennent. J’ai hâte de flâner, en somme, un drôle d’état un peu paradoxal qui requiert deux accents circonflexes. (Et cet enthousiasme me rassure un peu, après la léthargie morbide de cet hiver.) (Bon, c’est peut-être aussi parce que là tout de suite je ne suis pas sortie de chez moi depuis cinq jours et que je sature un tout petit peu.)

Bilan vacancier

De la Kulture :
5 films au cinéma
3 films en DVD
2 bouquins (seulement, snif)

De la cuisine :
Un carrot cake
Un roulé au thé vert matcha et une glace à la pâte de haricots rouges (pas réussis à 100 %, à refaire)
Des samoussas
Divers dips et tartinades

Des sorties réjouissantes à base de mojitos et pizzas avec des gens chouettes

Un plateau de fromage un peu décadent

Des dodos, beaucoup de dodos

Peu de yoga, mais c’est bien, parfois

Des flâneries sous ciel bleu, une bonne partie du temps

Un tout petit peu d’administration histoire de ne pas être noyée dès la reprise (mais juste un tout petit peu)


(Allez, il va falloir s’y remettre.)